21 juin 2013, chacun sa fête...

Alors que certains arpentaient les rues à la recherche de groupes, chanteurs et autres divertissement musicaux en cette fête de la musique 2013, un petit groupe de joueurs chevronnés se donnaient rendez-vous en plein milieu des champs à la découverte de la brasserie artisanale de Marcoussis.

Début de la soirée 19h00, nombre de joueurs - brasseurs au rendez-vous : 4 (pas très ponctuels les joueurs ;-) ). Nous sommes accueillis par Mr François OCHS qui va nous accompagner tout au long de la soirée dans la réalisation de notre propre bière. Au menu : 2 brassins de 20L chacun, l’un pour la fabrication d’une bière ambrée, et le second pour une bière brune. Bon ce n’est pas tout ça mais faire de la bière ça ne se fait pas en 10 minutes, en attendant les autres joueurs qui arriveront au fur et à mesure de la soirée François nous explique que pour faire une bonne bière il faut un bon Malt. Ainsi un malt pâle donnera une bière blonde, si on lui ajoute du malt caramel ou chocolat nous aurons une bière ambrée et pour une bière brune il faudra du malt café, et surprise pour une bière blanche et bien il faut du malt pâle et … du blé ! Petit plus, une dégustation de malt accompagne l’explication.

Deux chefs de production sont désignés et parés des 2 recettes de bière ambrée et bière brune nous commençons la première étape : moudre les grains de malt pour ensuite procéder au brassage. Nous voilà partis pour 1h de brassage avec toutes les 4minutes 1minute de brassage sous température contrôlée, l’amidon contenu dans le malt va ainsi être transformé en sucre. La salle se remplie de joueurs, on atteint environ une dizaine de joueurs-brasseurs, et après quelques tours de pistes à cloche pied pour ceux qui ont osé dire le mot interdit, on commence quelques parties de « Strike » et de « Excape » au gout de chips, saucisson et de bière évidemment. A la brasserie de Marcoussis on déguste et on peut acheter l’OX bier !!! La bière brune est un régal et on découvre également la Rousse et la « Indian Pale Ale ».

On passe ensuite à l’étape de la filtration et de la « traite de la bière », on apprend que les résidus de malt vont former une croute épaisse qui permettra de filtrer la future bière. Une fois le liquide clarifié on ajoute le houblon qui apporte l’amertume à la bière et parfume nos narines d’une odeur puissante (qui peut rappeler l’odeur de fromage) ! On laisse le mélange monter en température pour le stériliser pendant une petite heure. Pour ceux qui n’ont pas oublié leur sandwich (à bon entendeur… ;-) ) c’est l’heure du repas !!! Et les tables se remplissent de jetons et de plateau en tout genre, « Noé » pour les uns, « Troyes » pour les autres… Mais attention on surveille toujours l’heure et voilà le temps du tourbillon infernale de François, qui d’un coup de cuillère tel le druide dans son chaudron magique forme un cône avec les restes de houblon au fond de la marmite et encore une fois on filtre le précieux liquide.

Ce n’est pas encore fini il reste l’étape de refroidissement et les stars de la soirée font enfin leur entrée : Les levures !!!! Maintenant c’est à leur tour de travailler et de transformer le sucre en alcool pendant trois semaines !!! Pour nous la soirée s’achève, prochaine étape dans 3 semaines pour mettre en bouteille et étiqueter notre breuvage ! Les joueurs brasseurs on compte sur vous pour récupérer les bières, on ne pourra pas être là à ce moment alors ne les buvez pas toutes et mettez nous en de côté !!!

Merci encore à François pour son accueil, merci à la MJC de Villebon d’avoir organisé cette soirée riche en découverte et bonne humeur. Nous avons passé un très bon moment, au final 4 à 5h de fabrication pour un prix plus que correct. A recommander fortement ! On a hâte de déguster notre bière maison !!!!

Stéphanie & Loïc


+ Dernière modification : 27 juin 2013